Parc éolien d’Oléron : l’Agence des aires marines protégées avait dit non

A l’aube du débat public censé s’ouvrir à la rentrée sur le très controversé projet éolien marin d’Oléron, localisé au cœur d’une zone protégée de premier plan, la position très critique de l’ancienne Agence des aires marines protégées sur ce dossier épineux mérite d’être rappelée pour mémoire, en cette année (dite) de la biodiversité…

Un article publié par Laurent Bordereaux sur son blog Médiapart.

1 commentaire sur “Parc éolien d’Oléron : l’Agence des aires marines protégées avait dit non”

  1. Bonjour
    A la lumière de l’autosaisine du CNPN, la question de la biodiversité est le parent pauvre des analyses préalables au choix, en sus des outils de protection déjà en place.
    Également il semble qu’il y ait un sujet avec la zone Natura 2000, habillement présentée en séance comme n’êtant pas un pb…?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.