Les constats du Collectif NEMO sur l’implantation d’une centrale éolienne en mer près d’Oléron.

Le document Les constats du Collectif NEMO contient des informations rassemblées par des experts de différents domaines, le plus souvent non présentées au grand public. Il ne cherche pas à imposer un point de vue, mais à susciter un débat démocratique sur ce projet, débat qui sans ces informations n’a aucune chance de pouvoir exister.
A chacun donc de nourrir ce débat, en apportant des informations complémentaires ou contradictoires.

Vous pouvez télécharger ce document ici.

Synthèse :

Document complet :

 

1 commentaire sur “Les constats du Collectif NEMO sur l’implantation d’une centrale éolienne en mer près d’Oléron.”

  1. Le souci de l’aspect paysager est trop souvent réservé exclusivement aux éoliennes. A-t-on jamais sondé des habitants pour connaître leur avis sur l’esthétique d’une centrale nucléaire ou d’une usine Sévéso ?

    L’intermittence de la production d’électricité éolienne n’est pas un inconvénient si :
    1 – on cesse de s’acharner à conserver le chauffage électrique (bonne isolation + chauffage par d’autres énergies = disparition de ce problème).
    2 – on réfléchit au stockage de l’électricité par la production d’hydrogène.

    Par contre, les arguments réellement écologiques, c’est-à-dire concernant la mise en danger de la faune et de la flore, me paraissent les plus importants : c’est en préservant la bio-diversité globale qu’on pourra préserver l’espèce humaine en particulier.
    Tout ce qui est énorme perturbe la bio-diversité, mais quand on propose quelque chose de plus petit (je pense au méthaniseur envisagé à La Palmyre), c’est une levée de boucliers : “pas de ça chez moi !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *